HAINBUCH GmbH, Spannende Technik

HAINBUCH GmbH

Une histoire à succès, voici comment pourrait s'appeler l'histoire de HAINBUCH GMBH. Tout comme Apple, la société était fondée dans un garage et à partir de là, devenait une multinationale. Il y a plus de 40 ans, la toute première invention de la société provoquait instantanément une révolution : le mandrin à pinces SPANNTOP était né. Depuis lors, cette invention a été d'innombrables fois copiée, mais le tout premier exemplaire était inventé par HAINBUCH. Depuis lors, la société est devenue un acteur mondial avec 4 succursales HAINBUCH en Allemagne et 12 filiales dans 11 pays. En Allemagne seulement, l'entreprise emploie 550 personnes. L'automatisation fait partie intégrante de l'entreprise depuis de nombreuses années et, depuis septembre 2019, Robojob est également partenaire de cette société renommée.

Ali Karim, Chef d’équipe Automatisation : « Nous avons plusieurs solutions d'automatisation dans notre portefeuille, telles que le mandrin automatique et le changement d'arrêt de pièce, pour permettre aux clients de les configurer et de les personnaliser. Cependant, non seulement nous proposons des solutions dans ce domaine, mais nous automatisons également les processus de notre propre production afin de les rationaliser.  Mais RoboJob nous a tout de même fort agréablement surpris.

RoboJob jouit d'une excellente réputation en Allemagne. Nous ne l'entendons pas seulement des clients, mais nous en avons également fait l'expérience nous-mêmes, car nous avons pu travailler ensemble au cours de divers projets chez les clients. Chaque fois, RoboJob se révélait comme très spécialisé et s’affichait comme un partenaire professionnel qui réfléchit en termes de solutions. La société est issue de l'usinage et cela se remarque. Certains fournisseurs d’automatisation proposent des robots sans plus. Mais chez RoboJob, l'offre se complète de nombreuses connaissances, expériences et conseils. Et cette expérience est également de fait incluse dans les logiciels et la mécanique des produits qu’ils offrent.

Nous avions encore récemment travaillé avec RoboJob lors de leur participation au salon EMO à Hanovre : nous avons veillé à ce que le travail du robot ne se limite pas seulement au chargement et au déchargement de la Tower, mais aussi à intervertir nos systèmes de serrage. C'est ainsi que RoboJob est progressivement devenu un partenaire de HAINBUCH, et nous espérons encore travailler souvent ensemble à l'avenir. C'est pourquoi nous avons commencé à réfléchir à la manière dont nous pourrions utiliser un système RoboJob dans notre propre production.

Cela n’est bien sûr pas arrivé sans étude préalable : nous avons comparé le Turn-Assist de RoboJob avec l'offre d'autres fournisseurs. Que j'étais également chercheur en robotique pendant des années et que je sois au fait des implications en programmation de robots m'a également aidé pour ce projet-ci. C'est une matière très complexe où de nombreuses erreurs peuvent se produire et, en outre, la programmation est également difficile à appréhender. Nous évitons actuellement tous ces aléas grâce au logiciel de RoboJob : aucun apprentissage n'est requis, et je suis également certain que nos opérateurs veulent et sont capables de travailler avec ce robot. La convivialité est telle qu'ils sont déjà opérationnels en 1 heure.

Et nous avons par conséquent décidé d'acquérir un nouveau DMG CTX 1250 TC beta et de l'automatiser avec un Turn-Assist 270 i avec un robot de 35 kg. Nous pouvions également opter pour l'automatisation du fournisseur de la machine, mais avons néanmoins choisi RoboJob. Une raison importante est que l'on dispose immédiatement de tous les moyens pour se familiariser avec le système Turn-Assist : il s'agit non seulement du logiciel convivial, mais également de la table intelligente configurable avec ses pôles pour un très large éventail de pièces. Il n'est donc pas nécessaire de fabriquer des gabarits d'estimation, de faire de l'apprentissage ou de tout positionner avec une extrême précision. Le Turn-Assist est tout simplement beaucoup plus simple et plus fiable à l'usage.

Nous avons désigné une chef de projet pour l'installation du système Turn-Assist sur notre tour DMG. Cette dame était responsable de l'ensemble du projet et elle m'a avoué que c'était vraiment un projet fantastique pour elle : non seulement la collaboration était très plaisante et professionnelle, mais l'installation elle-même se déroulait sans accroc : le robot était livré un lundi et était déjà opérationnel deux jours plus tard.

Le système ne tourne actuellement que depuis quelques mois et il est bien entendu encore un peu trop tôt pour avancer des résultats concrets. Nous sommes encore en cours de phase de test et souhaitons faire un usage maximum de notre robot. Nous voulons usiner les pièces uniques la journée. La nuit et le week-end, la production sera automatique, sans intervention humaine.

Peut-être que nous allons encore réaliser conjointement quelques projets ou engager une collaboration en R&D. »

Les réussites de nos clients

  • Paricla Fijnmechanische Techniek
    Stadskanaal, Pays-Bas
    Paricla Fijnmechanische Techniek

    "Auparavant, nous accusions toujours un retard par rapport aux faits. Robojob nous a permis de reprendre entièrement le contrôle de notre processus de production."

  • Depoortere & Vlamalin
    Beveren (Leie) & Tielt (Belgique)
    Depoortere & Vlamalin

    "C'est au cours d'un salon professionnel à Courtrai que j'ai découvert le système Turn-Assist pour la première fois."

Conseils personnalisés?